Articles Sud-Ouest concert de Biarritz 28 nov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Articles Sud-Ouest concert de Biarritz 28 nov

Message par Agnès le Lun 30 Nov - 11:57


Le 28/11 à l'Atabal de Biarritz

Renan Luce s'en sort bien Renan Luce est plutôt mignon et chante de belles chansons. Suffisant pour se remettre le public, qui l'avait sifflé pour arrivée tardive, dans la poche. La foule s'était pointée sur le coup des 19h30 et a patienté plus de deux heures debout, en rangs serrés jusqu'à l'arrivée du fils spirituel de Georges Brassens, nouveau chouchou de la Scène française, dans une salle surchauffée, sans clim, une chaleur étouffante que n'a pas refroidi une première partie pourtant très mollassonne. Bref, ce n'était pas gagné pour le petit gars de Morlaix!

Sauf que Renan Luce, deux Victoires de la musique, la maison Universal dans le dos, n'est plus un débutant: accompagné de pointures de studio (musiciens de Louis Chedid) et de scène (Guido Zorn, Antoine Dijol, Martin Gamet et le batteur dandy Manu Feramus), l'auteur-compositeur-interprête a balancé ses tubes ("Les Voisines", "La Lettre") et ses derniers titres dont l'entraînant "La fille de la bande" avec une belle énergie, Luce multipliant les sauts de puce accompagné d'une ribambelle de grattes.

Le plus souvent en guitare-voix, Renan Luce, classe dans son costard noir a posé sa belle voix mi-grave mi-rigolote sur un son pile-poil, bien rendu dans cette salle plus habituée à recevoir des décibels inaudibles d'heavy metal ou de reggae que des accords bien orchestrés de basses, contrebasses et autre mandoline. Dans un décor hyper sophistiqué, avec une lumière ciselée par un vidéo-projecteur du meilleur effet derrière un rideau d'argent, le combo, avec l'excellent bassiste Martin Gamet, a soigné ses morceaux, dans la veine des Bénabar, Jeanne Cherhal et autre Albin de la Simone. Sans doute parfois avec un peu trop d'application, tels de bons élèves du conservatoire... que Renan a fréquenté pendant plus de dix ans.

Manquait parfois cette petite touche de sincérité, ce petit rif qui déraille pour que le concert gagne en émotion; Luce alterne textes enfantins, voire infantiles, et chansons plus profondes (superbe "Repenti"); après la session accoustique, sur des faux airs de jazz manouche, en fin de parcours, le concert prend son véritable envol avec "Lacrymal circus", "Nuits blanches", d'ailleurs, il est tard, près de 23h30, les fans, dans la chaleur moîte, sont ravis, c'est l'heure du rappel. C'est aussi l'heure de partir, en se disant que Renan aurait du se produire dans l'écrin de la Gare du Midi, au cadre plus chaleureux et confortable qui aurait mis mieux en valeur son jeu de scène, aussi bien le son que les lumières.
avatar
Agnès

Messages : 634
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur http://deluz-doubs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles Sud-Ouest concert de Biarritz 28 nov

Message par Agnès le Lun 30 Nov - 11:59



ATABAL. Salle comble samedi soir pour le concert de Renan Luce et de son clan. Un régal pour les oreilles et les yeux
Pétillant Renan



l est des concerts où l'on ressort un peu déçu par les prestations live de ses idoles, sans voix, sans plus, ou froid. Tout le contraire du show très pro du pétillant Renan Luce et de ses quatre excellents musiciens et complices, samedi soir, à l'Atabal. Un premier concert à Biarritz qui affichait complet depuis plusieurs semaines.

Après une demi-heure d'attente après la première partie assurée par le Bordelais Julien Pras, les 700 fans massés dans une chaleur étouffante ont vite compris pourquoi le jeune chanteur fier de ses racines bretonnes avait été sacré, l'an passé, révélation scène aux Victoires de la musique. Pendant deux heures, avec énergie, poésie ou espièglerie, il a conté, guitare à la main, ses histoires puisées dans son premier album « Repenti » (plus de 800 000 exemplaires vendus !) et dans « Le clan des miros » sorti début octobre.

Souvenirs et blagues

Un second album bien parti pour emprunter la même voie du succès avec deux singles qui tournent déjà en boucle sur les ondes : « La Fille de la bande » et le générique du film « Le Petit Nicolas » : « On n'est pas à une bêtise près ».

Deux nouveaux titres déjà repris à tue-tête par les spectateurs, tout comme « Les voisines », « Monsieur Marcel », « La lettre » ou « Repenti ». Une chanson que Renan Luce interpréta seul sur scène dans un moment de communion parfaite avec son public. Un public en nage jusqu'à ce que des portes soient enfin ouvertes à mi-concert pour laisser entrer un peu d'air frais.

Une initiative salvatrice tout comme les bouteilles d'eau gentiment demandées par le chanteur, décidément aux petits soins de ses fans avec qui il échangea anecdotes, souvenirs et blagues notamment sur son « physique de surfeur forgé au contact des vagues ». Pas de grosse tête à l'horizon.

Ce concert rehaussé par des jeux soignés de lumières et de décors projetés fut un vrai régal pour les oreilles et les yeux. Les fans sont repartis avec le sourire et certainement, pour beaucoup, un bon chaud et froid.
avatar
Agnès

Messages : 634
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur http://deluz-doubs.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum