Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Agnès le Mer 6 Jan - 12:49


Concert Renan Luce: Le 20 janvier 2010, au Théâtre du Chevalet de Noyon, dans l’Oise. Renan Luce, étoile montante de la chanson française, se produit après son dernier album 'Le clan des miros'.
Suite à sa tournée triomphale qui a réuni 200.000 spectateurs, Renan Luce revient avec un nouvel album 'Le clan des miros'. Sorti en octobre 2009, et révélé au public grâce au single 'On n'est pas à une bêtise près' qui sert de générique au film Le Petit Nicolas, ce deuxième opus est d’ores et déjà salué par la critique.

Renan Luce s’est imposé comme l’une des révélations de la nouvelle chanson française. Son premier album 'Repenti' a été disque platine, en France et en Belgique. Plus abouti, plus riche, 'Le clan des miros' confirme le talent du jeune auteur - compositeur qui mêle avec habileté ses influences françaises (Brassens, Le Forestier), avec des inspirations pop et rock.

'Je voulais que la texture sonore de l’album soit chaleureuse et acoustique, qu’on sente la pièce où on enregistre et qu’on joue beaucoup de morceaux en live', explique l’artiste sur son site Internet. Un concert à voir absolument...
avatar
Agnès

Messages : 634
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur http://deluz-doubs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Agnès le Mer 6 Jan - 12:53

Vu sur pure.people

Avec ses airs de gamin malin et sa voix émaillée de môme aux quatre cents coups, Renan Luce a su imposer sa candeur érudite (une écriture très mâture) sans que jamais on ne s'étonne de ses batifolages volontiers enfantins : qu'il s'agisse de certains titres de ses albums plébiscités (Repenti et Le Clan des Miros), de sa contribution à la bande originale d'un dessin animé diffusé sur France Télé, ou de la signature du malicieux générique du Petit Nicolas, On n'est pas à une bêtise près.

La fibre "jeunesse" pourrait bien être... de famille, puisque le grand-frère de Renan, Damien Luce, âgé de 31 ans, s'attaque quant à lui à L'Histoire de Babar ! Inspiré par les aventures, publiées pour la première fois dans L'Histoire de Babar le petit éléphant en 1931, de l'attachant éléphant né de l'imaginaire de Jean de Brunhoff, ou plutôt de celui de sa femme Cécile et des histoires qu'elle avait coutume de raconter à leurs enfants, c'est en réalité la pièce classique de Francis Poulenc qui se cache sous cet album à paraître.

En effet, alors qu'il verra la sortie d'un premier roman, Le Chambrioleur, dès le 7 janvier 2010 aux Éditions Héloïse d'Ormesson, Damien Luce enchaînera avec la sortie, le 25 janvier 2010, du disque consacré à l'Histoire de Babar (26'28) du fameux compositeur (avec la participation de Renan Luce) et aux Impressions d'enfance (23'17) du violoniste roumain Georges Enesco (avec le violoniste Gaétan Biron). Un concert de lancement est organisé le 23 janvier à 17 heures au salon musical Saint-Eustache à Paris.

De même qu'ils faisaient équipe, étant minots, au sein de la chorale de Plourin-lès-Morlaix, Damien et Renan, tous deux très attachés à la thématique de l'enfance, sont une nouvelle fois en tandem pour ce projet, puisqu'ils en partageront la narration. Artiste accompli, pianiste émérite formé au Conservatoire de Paris et à la Juilliard School de New York, et lauréat de plusieurs concours prestigieux, Damien Luce, dont vous pouvez retrouver toute l'actualité sur son site Internet officiel, assure également l'interprétation sur son instrument fétiche.

La partition composée du bout des doigts par Poulenc remonte à 1940, lorsque, selon une anecdote devenue légende, ses petits cousins lui demandèrent, déposant l'album de Jean de Brunhoff près de son clavier : "Joue nous ça !". S'ensuivit une improvisation qui constitue une masterpiece de l'oeuvre de Poulenc.

De l'enfance virtuose, spécialement pour les grands qui n'oublient pas qu'ils ont été petits.

Guillaume Joffroy
avatar
Agnès

Messages : 634
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur http://deluz-doubs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Agnès le Mer 6 Jan - 13:01

Vu sur le télégramme de Brest :

Droit à l'image. Un calendrier qui fait tousser

6 janvier 2010

Plusieurs sportifs et artistes de renom, Christophe Miossec en tête, veulent réclamer des dommages et intérêts à une banque. Pour ses calendriers 2010, elle aurait utilisé des photos, sans l'accord des intéressés.

«2010 façons d'être breton». C'est le thème choisi cette année par les instances du Crédit Mutuel de Bretagne pour décliner ses calendriers et agendas, le tout illustré de photos de célébrités. Des acteurs comme Albert Dupontel et Hélène de Fougerolles y côtoient les navigateurs Olivier de Kersauson et Yann Eliès, le scientifique YvesCoppens, les sportifs Yoann Gourcuff et BernardHinault, sans oublier les écrivains JMG Le Clézio et OlivierAdam ou l'animatrice LouiseBourgoin. Et puis, il y a les chanteurs. C'est d'eux qu'est partie la fronde, Miossec en tête. «Je ne suis pas client au CMB et n'ai aucune envie d'être associé à ses activités. Je n'ai jamais donné mon autorisation. D'ailleurs, j'ai été mis devant le fait accompli. J'ai découvert le pot aux roses en ouvrant un Chronopost contenant le calendrier. Je suis scandalisé», tempête le chanteur qui a aussitôt battu le rappel de ses collègues de micro, de Yann Tiersen à Renan Luce, en passant par Denez Prigent et Alan Stivell, tous en bonne place sur le calendrier controversé. Comment ces photos se sont-elles retrouvées là? Elles ont été éditées à l'origine pour illustrer divers articles du magazine «Bretons» qui avait, bien entendu, obtenu à l'époque le droit de les publier. «Mais elles ne devaient pas être diffusées à d'autres fins», affirme le chanteur brestois.

Toutes les stars qui s'estiment lésées ne vont pas systématiquement aller au procès. «Dans ce type d'affaire, il y a souvent des transactions financières, par avocats interposés», souligne l'agent du navigateur. Aux dernières nouvelles, c'est cette option qui serait privilégiée, du moins dans un premier temps. Les sommes à négocier restent inconnues à cette heure. Du côté du CMB, on a pris les devants. Le choix a été fait, au cours des vacances de Noël, de jeter à la poubelle les milliers de cartes de voeux déclinant les portraits, la majorité des calendriers et agendas ayant déjà pratiquement tous été offerts aux clients.

Est-ce que quelqu'un a pu avoir ce calendrier ?????
avatar
Agnès

Messages : 634
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur http://deluz-doubs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Cécile le Mer 6 Jan - 17:26

N'étant hélas pas bretonne, je ne l'ai pas...
avatar
Cécile

Messages : 560
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 31
Localisation : Parigné l'Evêque (72)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Janis le Mer 6 Jan - 18:33

Moi non plus je ne l'ai pas...c'est pas hyper grave non plus, on se doute que tout ceux qui sont dans le calendrier ne sont pas clients de la banque, mais c'est sur que ça ne se fait pas. Miossec à aussi fait savoir que si il récuperait de l'argent sur cette affaire ce sera pour une association.

_________________

Photos par Le Hiboo
avatar
Janis
Admin

Messages : 1587
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 29
Localisation : Aube (10)

Voir le profil de l'utilisateur http://renanluce-leforum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Cécile le Mer 6 Jan - 18:47

Je suis d'accord, c'est pas trèèèès grave. D'un autre côté, la plupart des clients lambda vont logiquement associer les personnes photographiées à leur banque... Ce qui n'est pas le cas, on l'a compris. Là où ça devient gênant, c'est si la banque comptait se servir de leurs images pour s'attirer de nouveaux clients : "Ah bah tiens, si lui il est à cette banque, c'est qu'elle doit être bien, donc pourquoi pas moi ?"
avatar
Cécile

Messages : 560
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 31
Localisation : Parigné l'Evêque (72)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Janis le Mer 6 Jan - 18:54

Oui si il y avait un slogan du genre: le meilleurs de la Bretagne se retrouve au Crédit Mutuel, là OK! lol!

_________________

Photos par Le Hiboo
avatar
Janis
Admin

Messages : 1587
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 29
Localisation : Aube (10)

Voir le profil de l'utilisateur http://renanluce-leforum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Agnès le Lun 18 Jan - 10:13



Ajaccio
Docteur Renan, Mister Routard


Renan Luce pendant les préparatifs du concert qu'il a donné, hier soir, dans le grand hall du palais des congrès d'Ajaccio. L'escale insulaire marquait également la reprise de sa tournée entamée en octobre dernier.

Lui-même le chante : il n'a pas l'âme d'un Sioux ni même celle d'un marin qui sait lire les étoiles. Ce que possède Renan Luce, en revanche, c'est l'âme d'un baladin venu se poser, le temps d'une soirée, hier, dans le grand hall du palais des congrès d'Ajaccio.



La tournée reprend après une trêve hivernale. Recommencer par une date en Corse était une volonté ou est-ce un hasard du calendrier ?
Pour ma part, c'est un hasard. Après, je ne sais pas si c'était une volonté du producteur de la tournée. En tout cas, c'est un plaisir d'avoir enfin l'occasion de jouer ici.

Vous êtes sur les routes depuis le mois d'octobre. Le clan des miros (ndlr : son deuxième et nouvel album) est sorti à la même période. Rassuré par l'accueil du public ?
Tout à fait rassuré, oui. Il y a beaucoup de monde aux concerts, le disque marche bien et je suis ravi d'avoir retrouvé le chemin de la tournée. ça me manquait.

La route est à ce point essentielle ?
C'est ce qui m'avait le plus marqué après le premier album, oui. La vie de groupe, les rencontres avec le public... Je suis très attaché au studio mais la scène est un défouloir.

Vous avez déclaré que les trois premiers mois d'écriture de l'album avaient été un peu difficiles. Vous aviez, dîtes-vous, « trop réfléchi ».
Peur de la redite ?

Pas vraiment. Disons qu'après 200 dates, j'avais besoin de retrouver des moments de calme. En tournée, on est plus dans l'euphorie. L'écriture, en revanche, est plus un moment où l'on se recroqueville sur soi.
Pour revenir à la question, j'avais d'autant moins peur d'aller dans le sens du premier album que j'y suis resté très attaché.

Est-ce qu'on est tenté, à ce moment-là, d'écrire la suite de La lettre, par exemple ?
J'aurais pu. ça ne s'est pas présenté pour cette chanson précisément mais je me suis toujours demandé si je ne pouvais pas m'amuser à écrire la suite d'une histoire que j'avais commencée. Mais pour Le clan des miros, j'avais envie d'explorer d'autres horizons.

Fin 2006 : alors que Repenti venait à peine de sortir, vous aviez confié au magazine Francofans que vous étiez déjà en train d'écrire de nouvelles chansons. C'est votre côté fourmi ?

Non, je ne fonctionne pas trop comme ça. J'avais effectivement quelques chansons mais j'avais plutôt l'impression, quand j'ai commencé à travailler sur Le clan des miros que tout était à faire.
J'écris beaucoup de débuts de chansons mais je n'en finis pas des masses (sourire).

Avec ce deuxième album, vous avez enrichi une galerie de portraits entamée avec Monsieur Marcel, le repenti, etc. Qu'est-ce qui vous inspire la peinture de ces personnages ?
Un livre, un film... Tout peut m'inspirer, même si je préfère partir de l'imaginaire. Le plus dur à trouver reste le point de vue. Quand j'ai une petite idée, j'essaye de trouver un angle original qui va faire que mon histoire sera plus personnelle. Il m'arrive aussi de me laisser simplement guider par les rimes.

Musicalement, Le clan des miros semble plus étoffé que Repenti. Comment avez-vous abordé cet aspect-là ?
Pour Repenti, j'avais très peu d'expérience. Jusque-là, j'avais peu joué avec des musiciens. Je me produisais en guitare-voix, j'enregistrais mes maquettes tout seul... L'album, la scène et le contact avec d'autres musiciens ont changé ma manière de composer des mélodies, d'envisager les arrangements.
Au moment d'attaquer Le Clan des miros, j'avais plus de recul.

Vous privilégiez le travail en équipe. Un noyau dur semble même s'être constitué autour de vous. Était-ce important à vos yeux de le conserver ?
J'avais, effectivement, très envie de profiter de l'énergie qu'il y avait eu sur toute l'aventure précédente.
Je connais bien le son de mes musiciens, eux connaissent mes goûts. Notre manière de fonctionner est, aujourd'hui, plus directe.

Vous avez fait la première partie de Bénabar alors même que le premier album n'était pas sorti. Ce dernier se dit volontiers « jaloux » du texte de Repenti...
Il le dit gentiment (sourire gêné). Il a de très bons textes. J'ai beaucoup de souvenir de cette période. Je découvrais plein de choses. Bénabar m'a permis de faire une première rencontre avec un public assez large. C'est quelqu'un d'humain.

Considérez-vous qu'il a une part de responsabilité dans votre succès ?
C'est indéniable. Jouer en première partie de ses concerts a donné un coup d'accélérateur. ça m'a donné confiance.

Des influences dans ce métier ?
Énormément. Cela va des gens dont j'admire l'écriture comme Brassens, Nougaro, Ferré. Des personnes que j'ai découvertes sur scène quand j'étais ado et qui m'ont donné envie de faire ce métier : Dominique A, Noir Désir, Louise Attaque, Miossec. Et puis les Beatles, les Doors, le folk américain, le jazz.

L'une des chansons de votre premier album parle de vos racines. Ces dernières sont bretonnes puisque vous avez grandi à Morlaix. Quels souvenirs gardez-vous de cette époque ?
J'en ai un excellent souvenir. C'est aussi pour ça que je parle souvent de l'enfance dans mes chansons. ça a été une période assez constructrice. Je me reconnais encore dans l'enfant que j'étais : rêveur, insouciant...

En 1998, vous avez donné l'un de vos premiers concerts à Morlaix, à l'occasion du festival Panorama. Dans le public, il y avait une quarantaine de personnes. Est-ce qu'on repense à un moment comme celui-ci avant de monter sur la scène d'un Zenith ou lors de la remise d'une Victoire de la musique ?
Disons que j'y repense de manière assez attendrie. C'était très important pour moi de jouer à cette époque, même si c'était devant des amis.

Deux Victoires de la musique (ndlr : en 2008). Flatté ?
C'est flatteur, oui. ça s'oublie aussi assez vite. ça n'ôte malheureusement pas les doutes que je peux avoir sur mon métier. Mais c'est un moment important, ne serait-ce que pour le partager avec les gens qui travaillent avec moi. C'est une occasion de les remercier.
« Par pudeur, je ne traite pas de sujets graves »

Vous avez commencé par mettre en musique les poèmes d'une copine de classe. A quoi ressemblaient ces premières chansons ?
ça avait, disons, le mérite d'y ressembler. Depuis tout petit, je me disais que ça devait être compliqué d'en écrire une. Donc, même si elles n'étaient pas parfaites, j'étais content de pouvoir assembler couplets et refrains. C'est à cette période que j'ai commencé à écrire mes premiers textes.
Il paraît d'ailleurs que ces premiers textes étaient plutôt sombres. C'est vrai même si c'était plutôt une mélancolie adolescente.

C'est une image qu'on a du mal à vous coller.
Peut-être parce ça ne me ressemble pas trop et parce que j'aime mettre une dose d'humour dans mes chansons. Par pudeur, je ne traite pas forcément de sujets très graves.

On n'est pas à une bêtise près vous a permis de mettre un pied dans le cinéma. Avez-vous envie de renouveler l'expérience ?


Oui, c'est quelque chose qui m'intéresse mais j'attendrai un peu. Je suis dans un genre qui me satisfait pleinement et dans lequel je ne m'ennuie pas une seule seconde.
Concernant Le petit Nicolas, l'équipe du film est venue me proposer d'écrire un générique de fin. J'ai quand même essayé d'en faire une chanson personnelle en me replongeant dans mes souvenirs d'enfant.

On vous sent impliqué dans la confection de mini-films pour illustrer vos clips. C'est quelque chose qui va se poursuivre ?
Oui. On est en train de travailler sur le clip du prochain single, Nantes, et on est précisément dans cette optique.

Dans le dernier volet de la saga Nos amis les chanteurs, Thierry Séchan confie : « Il écrit bien, Renan. Des mots simples qui font mouche (...) »
On ne vous fera pas l'affront de sous-entendre quoique ce soit (ndlr : Renan a épousé... la nièce de Thierry Séchan) d'autant que l'auteur est dans le vrai mais c'est ça Renan Luce ? Des mots simples qui font mouche ?

Je ne sais pas. Je l'en remercie même si je ne cautionne pas spécialement son bouquin et sa manière de tacler d'autres artistes. Après, employer des mots simples n'est pas spécialement une volonté. En revanche, quand j'écris une chanson, j'essaye d'être le plus précis possible pour exprimer ce que je ressens.

Pour finir, Emily Loizeau, qui sera en concert à Ajaccio au printemps, nous a demandé de vous transmettre le message suivant : « Dis-lui qu'il chante super bien mais que c'est une petite fiotte au foot. Fais lui aussi un bisou »
(rires) Dans ce cas, dites-lui que j'attends de la voir sur un terrain de foot. Je ne suis pas sûr de l'avoir vue une seule fois y jouer. Elle préfère se prélasser dans sa loge. C'est une diva (rires).

Le message sera transmis. Promis. Miss Loizeau nous pardonnera probablement de ne pas avoir respecté sa requête et d'avoir préféré, en guise d'au revoir, une bonne poignée de main à la place de la bise demandée. Dommage. On n'était pas à une bêtise près.
Propos Recueillis Par Eric Buggea
avatar
Agnès

Messages : 634
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur http://deluz-doubs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Janis le Lun 18 Jan - 10:34

Super Merci!

Nantes est le prochain single, Youhou!! Very Happy

_________________

Photos par Le Hiboo
avatar
Janis
Admin

Messages : 1587
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 29
Localisation : Aube (10)

Voir le profil de l'utilisateur http://renanluce-leforum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Cécile le Lun 18 Jan - 13:44

Yiiiiiiiiiiiihaaa !
avatar
Cécile

Messages : 560
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 31
Localisation : Parigné l'Evêque (72)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Cindy21 le Lun 18 Jan - 21:00

Merci bien ca fait plaisir!!! Very Happy
avatar
Cindy21

Messages : 265
Date d'inscription : 10/12/2009
Age : 30
Localisation : Là bas quelque part...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Janis le Mar 19 Jan - 0:11

Encore un article de Corse Matin!

La soirée de samedi avait des airs de première pour Renan Luce. Premier concert de l'année 2010 après une trêve hivernale. Et première venue en Corse pour un artiste qui, à aucun moment, n'a boudé son plaisir d'être là. « Je commençais à me demander si vous m'aimiez bien », taquine-t-il en début de set.

Dans le grand hall du palais des congrès d'Ajaccio, la réponse laisse peu de place au doute : le Breton n'a pas fait le voyage pour rien. Ridicule, Les gens sont fous... Celui qui s'est fait connaître du grand public en assurant les premières parties de Bénabar, en 2006, décide d'emblée de faire la part belle à son deuxième et nouvel album, Le clan des miros.

La température prise, ces deux morceaux sont également l'occasion de se rassurer sur un point essentiel : le son. L'appellation même de l'endroit ("grand hall") laissait planer de sérieux doutes quant à la qualité de l'acoustique. Il n'en a rien été. Entouré d'un backing band aussi redoutable qu'efficace, Renan Luce peut mettre le public à contribution. Il n'est alors plus le seul à « caresser le plexiglas ». Comme lui, plusieurs centaines de voix préfèrent « aux voisins les voisines ».

Et soudain... le drame

Tout au long du concert, l'auteur de Camelote a distillé sa pop acoustique aussi bien imprégnée des Brassens, Nougaro, Fersen que des Beatles. Des magnifiques et intimistes Je suis une feuille, Nantes et L'iris et la rose aux plus enlevés Rue de l'oiseau-lyre, La fille de la bande ou On n'est pas à une bêtise près, le musicien s'est à ce point livré qu'un drame n'a pu être évité : à peine entamé, Le clan des miros est interrompu. Le chanteur explique, non sans humour, qu'il vient de se casser un ongle. Souvenez-vous : « La scène est un défouloir », nous confiait-il quelques heures auparavant.

Le "mal" réparé, le groupe peut poursuivre son set avant de le terminer par une très belle version de Lacrymal circus, pour laquelle Renan se mue en clarinettiste. Courte pause avant un rappel espéré : Monsieur Marcel et La lettre (dans une version musclée) viennent combler un public pas tout à fait rassasié. Visiblement ému par un tel accueil, le Breton offre Femme à lunettes en guise de chapitre final à un joli conte entamé deux heures plus tôt. Après quoi, le héros de la soirée remercie, la main sur le coeur : « On s'en souviendra », lâche-t-il.

Nous aussi. D'autant que ce n'est pas tous les quatre matins qu'un chanteur pourra se vanter de faire reprendre en choeur « J'ai trahi » (ndlr : de Repenti) à un public corse.

Eric Buggea

Source

_________________

Photos par Le Hiboo
avatar
Janis
Admin

Messages : 1587
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 29
Localisation : Aube (10)

Voir le profil de l'utilisateur http://renanluce-leforum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Agnès le Mar 19 Jan - 8:23

Y-a-t'il une manucure dans la troupe ??? lol!
avatar
Agnès

Messages : 634
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur http://deluz-doubs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Janis le Mar 19 Jan - 11:52

Lol Laughing , et oui, je me demande si ça le gène vraiment pour la guitare Neutral Bah de toute façon c'est pas la première fois que ça lui arrive, c'est devenu un pro il gère Laughing

_________________

Photos par Le Hiboo
avatar
Janis
Admin

Messages : 1587
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 29
Localisation : Aube (10)

Voir le profil de l'utilisateur http://renanluce-leforum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Agnès le Mar 19 Jan - 14:16

Et puis des petits évènements comme celui-là rapprochent du public. Le chanteur est comme tout le monde, il a un problème, il le dit ... Tout est simple comme lui.
avatar
Agnès

Messages : 634
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur http://deluz-doubs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Janis le Mar 19 Jan - 17:12

Une nouvelle itw sur un site Belge ici

_________________

Photos par Le Hiboo
avatar
Janis
Admin

Messages : 1587
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 29
Localisation : Aube (10)

Voir le profil de l'utilisateur http://renanluce-leforum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Agnès le Jeu 21 Jan - 10:41



Renan Luce est conscient de sa chance
jeudi 21 janvier 2010

Comment est né ce nouvel album, Le Clan des miros ?
Pour le précédent disque, nous avions tourné pendant plus de deux ans et fait environ 200 concerts. C'est dire à quel point j'avais envie de retourner en studio, un endroit que j'adore. Les chansons de ce nouvel album sont nées tranquillement, au fur et à mesure des semaines, car j'ai pris beaucoup de temps pour jouer avec mes musiciens. Nous avons pris le temps de peaufiner les musiques. La phase d'enregistrement a du coup été assez courte.

Après le succès retentissant de Repenti, vous deviez être attendu au tournant ?
C'est vrai que j'avais pas mal la pression au départ mais elle est retombée assez vite. Plus j'écrivais et plus le stress de me « rater » disparaissait peu à peu. Mais c'est vrai que l'on se sent attendu après avoir connu le succès. On a peur de pas être à la hauteur de ce qu'on a déjà fait.

Comment est venue l'idée de vous lancer dans la musique ?
Très tôt, dès l'enfance. J'ai commencé par du chant choral et tout gamin, je disais à qui voulait l'entendre que je serai chanteur. Pareil à l'adolescence, mais avec le sentiment que cela resterait un rêve. A l'âge de 17 ans, je me suis mis à écrire et à faire des concerts dans les bars, la meilleure école, et j'ai fini par monter à Paris. J'ai eu la chance de faire les bonnes rencontres, des gens qui m'ont fait confiance. La suite est connue.

Un conseil à ceux qui veulent se lancer ?
Il n'y a pas de conseil universel : ce sera difficile mais il ne faut pas lâcher son rêve. Faire des concerts dans le plus de lieux possibles, et il y a en beaucoup en France. Un enregistrement, même amateur, est aussi un bon support. Je pense que le facteur « chance » est aussi déterminant parfois. Comme il l'a été pour moi.

Jeudi 21 janvier, à partir de 21 h, concert à La Luciole (171, rue de Bretagne). Complet. Première partie : Mike Ibrahim.
avatar
Agnès

Messages : 634
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur http://deluz-doubs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Agnès le Lun 25 Jan - 21:41

Journal de Brest.

Grand Prix du Disque. Le Off à Julien Grignon, le coup de cœur à Renan Luce



Le verdict des internautes est tombé lundi 25 janvier 2010 à midi : Julien Grignon remporte le Prix du Off du Grand Prix du Disque du Télégramme, grâce à « Donner de la voix », son premier opus. Renan Luce bénéficie du Coup de coeur des internautes avec « Le clan de miros ».

Prix du Off
Vingt albums concouraient dans la catégorie Off. Julien Grignon obtient 27 % des voix (7813 votes). Yann Quefféléant le suit avec 25 % (7056 votes). Le groupe Transpher complète le podium avec 18 % (5082 votes).

Le coup de cœur des internautes correspondra-t-il au choix du jury ?
La catégorie Coup de coeur concernait les trente albums de la sélection officielle. C'est parmi eux que le jury composé de représentants des lecteurs du Télégramme, de professionnels et présidé par l'Ensemble Matheus, tenant du titre, élira le lauréat du septième Grand Prix du Disque du Télégramme. Son choix correspondra-t-il au Coup de coeur des internautes ? Réponse dans l'édition du Télégramme du jeudi 4 février 2010. Dans cette catégorie Coup de coeur, Renan Luce triomphe avec 45 % des voix (11.380 votes). Il précède Gwennyn, qui réalise également un score remarquable avec son album « Mammenn » : 37% des voix (9227 votes). Miossec est troisième avec « Finistériens » (2%, 513 votes).

Un penchant pour la chanson française
Avec plus de 25.000 votes dans chacune des catégories, les internautes ont témoigné d'un intérêt exceptionnel pour le Grand Prix du Disque du Télégramme et pour les musiques de Bretagne en général. Cette année, leurs goûts penchaient pour la chanson française. Renan Luce est un habitué des récompenses du Grand Prix du Disque Télégramme. Lors de la quatrième édition, qui concernait des albums sortis en 2006, le chanteur morlaisien avait déjà gagné le prix du meilleur premier album avec « Repenti ».
.
avatar
Agnès

Messages : 634
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur http://deluz-doubs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Janis le Sam 6 Fév - 14:00

Un article sur son passage à Denain le 04/02/2010:

Par ses balades amoureuses et son humour, tantôt insolent, tantôt mielleux, ...

Eddy (la) gooyatsh, en première partie, a réchauffé le théâtre de Denain. On aurait pu craindre que la configuration assise de la salle ne refroidisse les ardeurs des uns et des autres mais il n'en a rien été. Renan Luce, par sa bonhomie communicative, ses facéties et son dynamisme a su délester les derniers récalcitrants de leur costume trop amidonnés pour un tel concert.
S'il ne lui a pas fallu plus d'une chanson, c'est au son Des voisines que le public a définitivement basculé dans un bain de musique de plus de deux heures dans lequel la quasi totalité du répertoire des deux albums y est passée. Plutôt estampillés chanson française ou folk, les arrangements tendaient davantage vers des rythmes jazz, bossa nova voire électro, faisant parfois retentir des rifs de guitares qu'Ennio Morricone n'aurait pas dénigrés. Un pur plaisir mélomane.
Avec Marcel, Repenti, La fille de la bande ou On n'est plus à une bêtise près , le public a chanté en choeur mais c'est avec de petits moments de complicité qu'il a définitivement été conquis, comme lorsque Renan Luce, chantant La lettre, a remarqué au premier rang une jeune ingénue qui ne l'était pas tant
... L'apothéose a sûrement été atteinte lors du rappel, lorsque le jeune chanteur a invité une partie du public à monter sur scène avec lui, transformant le théâtre en un bal populaire. Une première pour lui à l'en croire. • F. GR

Source

Et oui, j'ai du mal à y croire, mais Renan fait désormais monter des gens sur scène!
Olala faut vraiment que je retourne le voir moi Laughing

_________________

Photos par Le Hiboo
avatar
Janis
Admin

Messages : 1587
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 29
Localisation : Aube (10)

Voir le profil de l'utilisateur http://renanluce-leforum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Agnès le Sam 6 Fév - 17:00

J'ai aussi adoré le titre général de l'article :
Avec facéties et complicité, Renan Luce a conquis les Denaisiens.
Merci !
avatar
Agnès

Messages : 634
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur http://deluz-doubs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par bountyceline le Dim 7 Fév - 10:37

Dommage qu'il n'a pas fait ça, quand il est venu en Belgique! J'étais tout devant en plus...j'peux être contente, j'l'ai vue en vrai!
avatar
bountyceline

Messages : 308
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 22
Localisation : Soignies

Voir le profil de l'utilisateur http://renan-celine.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le Dauphiné.com du 4 février

Message par Agnès le Lun 8 Fév - 20:22

Vu sur "Le Dauphiné.com" :



Gap

Un peu plus de trois mois après la sortie de son deuxième album intitulé "Le clan des miros", Renan Luce est sur la route pour une nouvelle tournée. Il fera halte au Quattro le samedi 6 février.

Comment classez-vous la scène, par rapport à l'écriture, au studio ?
- « Je suis très attaché à la bulle du studio. J'y travaille un peu comme un artisan. Mais ni l'écriture ni le studio ne dépassent l'intensité de la rencontre avec le public. »

Comment s'est passée l'écriture de ce deuxième album ?
- « Quand j'ai terminé la dernière tournée, j'avais hâte de me remettre au travail, de rentrer dans cette démarche personnelle d'écriture. J'ai une expérience de plus de 200 concerts, ça a beaucoup changé ma manière de composer. »

"Le clan des miros", l'écriture en lettres d'ophtalmologiste sur la pochette d'album... Pouvez-vous expliquer cet univers ?
- « "Le clan des miros" est une chanson importante, qui ouvre l'album. Elle me décrit un peu, avec une forme de discrétion, de dépendance de la rencontre et de l'événement. C'est ce qui rend la vie passionnante, la non-clairvoyance des choses qui nous entourent. La notion de clan est également importante dans ma façon de travailler. »

Après le succès de votre premier album (800 000 exemplaires vendus, NDLR), vous avez d'ailleurs tenu à garder les mêmes musiciens...

- « Pendant la dernière tournée, il s'est créé une grande connivence, avec un dialogue très direct. Je connais leurs sons, et la recherche est différente, elle se fait plus à l'instinct, à l'envie. »

Brassens, Léo Ferré notamment, comment s'est passée la rencontre avec vos sources d'inspiration ?
- « Ça remonte à mon enfance, c'est ce que mes parents écoutaient. J'ai découvert Brassens très jeune, un peu comme des comptines. Puis j'ai appris à lire sa musique en grandissant. C'est une influence importante, mais qui ne m'empêche pas d'aimer beaucoup le folk, la pop, le jazz aussi. »
avatar
Agnès

Messages : 634
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur http://deluz-doubs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Janis le Mer 10 Fév - 14:54

Une petite video qui montre ce que ça donne quand Renan invite le public sur scène:


Et apparemment c'est devenu une habitude désormais! Le bordel que ça doit être pour faire descendre les gens Shocked

_________________

Photos par Le Hiboo
avatar
Janis
Admin

Messages : 1587
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 29
Localisation : Aube (10)

Voir le profil de l'utilisateur http://renanluce-leforum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Cécile le Mer 10 Fév - 17:41

Méééééeuh ! Pourkwaaaa pas nouuuus ?^^
avatar
Cécile

Messages : 560
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 31
Localisation : Parigné l'Evêque (72)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Janis le Mer 10 Fév - 17:45

On n'y est allée trop tôt! Spectacle pas encore rodé Neutral Faut qu'il arrète de l'améliorer sinon on va être obligée d'y retourner! Rolling Eyes

_________________

Photos par Le Hiboo
avatar
Janis
Admin

Messages : 1587
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 29
Localisation : Aube (10)

Voir le profil de l'utilisateur http://renanluce-leforum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Janvier-Février-Mars 2010

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum