Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par Janis le Jeu 7 Oct - 11:22

Nérac. Le public en phase avec Renan Luce
Publié le 06/10/2010 11:42 | Jean-Claude Sardier


La file d'attente était déjà formée devant l'entrée de l'Espace d'Albret pour voir, écouter et chanter avec Renan Luce. Tout en mangeant hâtivement le sandwich acheté à la sortie de l'embauche, les conversations allaient bon train commentant les derniers succès du jeune chanteur. Le public ne s'y trompe pas, le public c'est tout le monde, chacun a son ressenti, mais tous avaient un point commun, enfin voir et entendre Renan Luce. Sur les marches, des jeunes gens fredonnent ensemble certains succès, pas une erreur ni de texte ni d'intonation, ils sont déjà avec lui. 20 heures, les portes s'ouvrent, la jeunesse se dirige précipitamment vers le bord de la scène où ils resteront debout plus de trois heures, tandis que les seniors prennent place dans les gradins.

800 personnes
Plus de 800 personnes attendent pendant qu'une régie spatiale effectue les dernières mises au point. Un feu rouge clignote sur le pupitre de la régie et c'est Jérôme Van Den Hole qui salue le public. Ayant enfin réussi à faire taire les ovations, sa jeunesse décontractée au charme incontestable, entame les chansons pop-folk. Lui, ses chansons et son accompagnateur au clavier, prennent possession de la salle. L'entracte se termine, une tension plus grande envahit le public.

Suspense, oui c'est lui !
Sur la scène, des fumées évanescentes révèlent la silhouette des musiciens que souligne un éclairage de plus en plus précis, et au centre… Il est là ! Le public crie sa joie. L'artiste sourit et salue Nérac. Un déferlement acoustique envahit la salle, le public fait corps avec Renan Luce. Tout est parfait, d'un grand professionnalisme, les textes dans lesquels chacun se retrouve, les mélodies parfois délicieusement surprenantes, la virtuosité hors pair des musiciens. Deux heures de concert, il salue et s'en va, est-ce fini ? Le public ne bouge pas.

Après un long moment, il revient seul avec sa guitare charmer ses auditeurs, les musiciens le rejoignent un à un pour encore trente minutes de concert. Après quoi, Renan Luce quitte son public enthousiaste en lui annonçant « qu'il a reçu une lettre il y a un mois peut-être… » Huit cents Néracais répondent en chantant avec lui. Les deux Victoires de la musique ne sont pas venues par hasard, on en sort plus riche qu'avant.

Source


Dernière édition par Janis le Jeu 13 Mar - 21:32, édité 2 fois

_________________

Photos par Le Hiboo
avatar
Janis
Admin

Messages : 1587
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 28
Localisation : Aube (10)

Voir le profil de l'utilisateur http://renanluce-leforum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par Janis le Ven 22 Oct - 15:18

MUSIQUE /
Renan Luce : un concert visuel pour Le Clan des Miros


Renan Luce sera en concert au Mail de Soissons ce samedi. Enchaînant les tournées, le chanteur n'en finit pas de séduire, et impose peu à peu son style, entre poésie et réalisme. Il répond à nos questions.


- Votre premier album a cartonné, le second semble bien parti. C'est une étape qu'on dit pourtant plus difficile. Y a-t-il eu une certaine pression pour réaliser ce dernier ?
Ce serait malhonnête de dire qu'il n'y a eu aucune difficulté ni une certaine pression, effectivement. Pour le deuxième album, on dit toujours que c'est un peu plus compliqué. Mais en même temps cela reste une donnée constante de devoir créer quelque chose de nouveau, que ce soit le deuxième, troisième ou quatrième album. On ne sait pas toujours comment commencer et puis après on se met dans le rythme, dans sa bulle, et là, les idées nouvelles arrivent.

- Est-ce que ces nouvelles chansons avaient été préalablement rôdées sur scène ?
Assez peu. Quelques-unes ont effectivement été testées sur scène, mais c'est vrai que j'ai pris un chemin plus classique en faisant d'abord des chansons pour le studio, qui ont ensuite été adaptées pour la scène. Mais l'inverse se fait de plus en plus aujourd'hui, et je trouve que c'est une bonne idée : créer des chansons en les faisant écouter avant sur scène permet de trouver des idées originales, cela a un côté plus vivant. C'est un processus qui m'intéresse pour la suite.

- Repenti avait été réalisé en grande majorité seul, ce qui n'est pas le cas ici, puisque vous l'avez réalisé avec les musiciens qui vous accompagnaient en tournée. C'était important que Le Clan des Miros soit réalisé en groupe ?
Oui. J'avais envie de mettre à profit cette cohésion que j'ai trouvée sur la précédente tournée. Un travail de groupe avec beaucoup d'échanges. Au début, j'ai procédé comme pour le premier album, c'est-à-dire que j'ai écrit et composé les chansons seul, dans mon coin, puis je les ai présentées aux musiciens, je les ai consultés pour « dégrossir » le tout. C'était un travail en consultation.

- Autre collaboration, celle avec Alexis HK et Benoît Dorémus sur « Grand-Père ».Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?
Pour cette chanson, c'était essentiellement, l'envie de retrouver les copains. « Grand-père » est une chanson que j'adore et je voulais absolument la partager en y intégrant beaucoup d'humour mais aussi de musicalité, avec des chœurs, un peu à la manière des Frères Jacques. C'était très drôle.

- Comme Alexis HK, il y a une grande importance dans la mise en scène d'une histoire, ou de personnages, des univers très imagés. Comment choisissez-vous ces histoires ?
Le point de départ reste du domaine de l'imaginaire, de la rêverie. Le point commun avec Alexis HK, c'est d'imaginer des situations qui m'amusent en mettant en scène des personnages qui ne sont pas forcément réels, mais qui ont ce trait de caractère qui peut nous faire penser à quelqu'un que l'on a croisé, quelqu'un que l'on connaît, ou bien nous-mêmes. Le tout raconté parfois avec ironie, parfois avec tendresse.

- Où en est la tournée actuellement ? On touche bientôt à la fin, non ?
Cela sent un peu la fin effectivement… Il nous reste encore quelques dates et je pense que cela va vite me manquer : cela fait tout de même un an et demi que je suis sur les routes avec les musiciens et je commence sérieusement à m'attacher à l'équipe qui m'a accompagné. Au public aussi avec qui je dialogue pas mal sur scène. C'est important.

- A quoi doit-on s'attendre pour ce concert à Soissons ?
Contrairement au titre de l'album, Le Clan des Miros, nous avons voulu faire quelque chose de très visuel. Nous avons beaucoup joué sur les illustrations, les ambiances. C'était important. Il y aura bien sûr des chansons extraites des deux albums, et réarrangées pour l'occasion. Pour résumer, ce sera un moment autant à voir qu'à écouter.


Propos recueillis par Eric BAILLON

Source

_________________

Photos par Le Hiboo
avatar
Janis
Admin

Messages : 1587
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 28
Localisation : Aube (10)

Voir le profil de l'utilisateur http://renanluce-leforum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par Agnès le Ven 22 Oct - 17:20

merci
avatar
Agnès

Messages : 634
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur http://deluz-doubs.com

Revenir en haut Aller en bas

Articles Internet Novembre 2010

Message par Agnès le Sam 6 Nov - 10:08

J'ai bien aimé ce texte (source)

Diseur d'histoires et poète de l'anecdotique, en fin de tournée du Clan des Miros, Renan Luce se paie le luxe tranquille de plaire sans se complaire dans la facilité. Il travaille le sens à coups de césures, de métaphores et de coups de théâtre. Grâce juvénile, textes drôles faussement simples, son style se reconnaît à son timbre râpé sans être fatigué, au mot juste pourtant surprenant, et aux tours de phrases d'une badinerie très sérieuse...

Qu'en pensez-vous ?
avatar
Agnès

Messages : 634
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur http://deluz-doubs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par bountyceline le Sam 6 Nov - 10:35

Merci bcp Agnès pour ce p'tit texte assez inspiré de plus cela résumé Renan merci encore
avatar
bountyceline

Messages : 308
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 22
Localisation : Soignies

Voir le profil de l'utilisateur http://renan-celine.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par Janis le Sam 6 Nov - 11:57

C'est vrai que c'est très joliment tourné!

_________________

Photos par Le Hiboo
avatar
Janis
Admin

Messages : 1587
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 28
Localisation : Aube (10)

Voir le profil de l'utilisateur http://renanluce-leforum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par Janis le Sam 13 Nov - 15:18

Renan Luce, poétiquement drôle


HUY - Prévisible dans le fond mais pas dans l'habillage musical et scénique, le concert de Renan Luce a mis le public hutois en émoi, jeudi.


L es incorruptibles admirateurs (trices?) y ont vu là matière à s'enthousiasmer. Les autres novices, l'occasion de se plonger dans l'univers tendrement espiègle du chanteur breton. À n'en pas douter et, bien que pressenti en accord avec ce qu'on connaît déjà de lui sur les ondes radiophoniques, le passage en terre hutoise de Renan Luce a trouvé un écho favorable auprès d'un public entièrement acquis à sa cause, jeudi. C'est donc là où l'on s'y attend le moins que le chanteur devait surprendre en même temps que de brouiller les pistes.

Pari audacieux et largement remporté avec le caractère réjouissant d'un tour de chants qui mise sur un décor animé que des jeux d'ombres et de lumière viennent illustrer tandis qu'ils soulignent des atmosphères légères, poétiques et vagabondes.

Habillage musical pop rock

Impression confirmée sitôt le concert amorcé avec Ridicule. Morceau d'emblée puisé dans le nouvel album Le clan des Miros (sorti en octobre), que les Filles de la bande, Rue de l'Oiseau-Lyre et Timides anonymes viennent illustrer dans la foulée d'autres titres sortis tout droit de son premier album Repenti. Dont le très connu Les voisines qui trouvera un écho visuel dans la culotte version grand-mère jetée sur scène aux pieds du breton pour le moins surpris.

Pour sûr, rester en place dans de pareilles circonstances relève du défi. D'autant qu'aux mots que le doux rêveur aime justes et touchants vient aussi se mêler un habillage musical pop rock relevé par les harmonica, banjo et ukulélé tandis que batterie, contrebasse et guitare électrique y vont de leur fantaisie débridée pour donner à l'ensemble densité et texture sonore.

En équilibre entre le doux et l'agité

Rayon surprises, on n'en est jamais à une près avec, pour rester fidèle aux thèmes que Renan Luce aime illustrer, des morceaux plus calmes et qui demandent une sage écoute en même temps qu'ils tracent, en filigrane, le caractère humain de celui qu'on avait cru uniquement farceur. En témoignent le portrait de Camelote croqué tout en nuances alors que le Repenti, joué en solo et avec guitare comme seul accompagnement musical, invite à un retour sur soi.

De l'intimité encore avec Je suis une feuille, comme en amorce à d'autres morceaux plus acoustiques qui donnent au concert tout son équilibre. D'autant que, paradoxe ou pas, chaque titre qui oscille entre le doux et l'animé, emporte le public sur le terrain de jeu favori du chanteur Breton. Lequel, porté par une grâce rêveuse rejoint le poétiquement drôle bercé par des souvenirs d'enfances encore bien ancrés.

Restera en final, après le très attendu La lettre, à faire venir sur scène Jérôme Van Den Hole, découvert en première partie du concert, pour un duo festif dans une reprise d'Éddy Mitchell. Ambiance ambiance!

Source



Renan Luce ovationné à Huy

Une ambiance intimiste a gagné le centre culturel

CONCERT Deux heures avant le début du concert de Renan Luce, les spectateurs se pressaient déjà devant les portes du centre culturel de Huy.

Impatient, ce public très hétéroclite attendait en criant le jeune chanteur qui avait permis à un espoir de la nouvelle scène française d’assurer sa première partie.

Très dynamique, Renan Luce n’a pas tardé à faire pénétrer le public dans ses chansons, ses histoires. Et c’est dans une scénographie riche en ombres et jeu de lumières que le monde imaginaire de l’artiste a été rendu à un public très enthousiaste et entièrement acquis à sa cause.

C’est dans un calme ponctué de nombreux applaudissements que les spectateurs ont suivi le concert. Lors des chansons rythmées comme “La lettre” ou encore “Les voisines”, les spectateurs sautillaient assis sur leur siège.

Après deux rappels, ils ont ovationné pendant plusieurs minutes ce chanteur qui a étonné par son énergie mais aussi par la qualité de sa mise en scène et surtout les performances de ses musiciens.

Source


Renan Luce a enflammé Huy (vidéo)

Jeudi soir, le chanteur français Renan Luce a débridé le public hutois! Fort du succès de sa dernière galette, l'auteur de la Lettre se produisait au centre culturel pour la première fois.

Un beau et bon spectacle avec tous ses tubes bien entendu, mais aussi des jeux de lumière magnifiques, et même une cover d'Eddy Mitchell! Moment cocasse de la soirée: pendant l'interprétation de sa chanson Les Voisines, une jeune spectatrice lui a lancé une culotte sur scène. Bien loin des strings et des sous-vêtements affriolants des rockstars, c'était bel et bien une grande et confortable gaine en coton, qu'il a accroché à son micro toute la durée du spectacle. L'histoire ne dit pas s'il l'offrira à son épouse, la fille du chanteur Renaud...

Source

_________________

Photos par Le Hiboo
avatar
Janis
Admin

Messages : 1587
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 28
Localisation : Aube (10)

Voir le profil de l'utilisateur http://renanluce-leforum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par Dom le Dim 14 Nov - 8:04

cheers
avatar
Dom

Messages : 456
Date d'inscription : 11/11/2009
Age : 56
Localisation : 10

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par Janis le Dim 14 Nov - 10:51

Renan Luce au centre culturel de Huy en Belgique


Alors que la tempête gronde à l'extérieur, le public hutois a un rendez-vous important en ce jour férié. Ce soir, Renan Luce est attendu au centre culturel... Dès le début de l'après-midi quelques fans s'amassent devant l'entrée.

C'est Jérôme Van Den Hole qui assure la première partie de Renan. Il est accompagné d'Alexis au clavier. Il chante avec beaucoup d'humour et d'énergie. Jérôme vient de Compiègne, ville jumelée avec Huy. Quel hasard! La chanson qui récoltera le plus de succès est sans doute sa chanson sur les frites. « J'ai pas demandé la lune, j'ai pas demandé l'Amérique, j'voudrais seulement seulement seulement... du ketchup pour mes frites ». Le public reprend en choeur avec lui, et pour cause, nous sommes en territoire belge! Il terminera son tour de chant par une reprise de Johnny Hallyday, « Que je t'aime ». On peut dire que Jérôme a tapé dans l'oeil du public ce soir. Celui-ci l'applaudira une nouvelle fois quand il viendra s'installer à la console pour assister au concert de Renan Luce.


Après un petit quart d'heure d'entracte, c'est au tour du tant attendu Renan Luce de faire son entrée en scène. Dès les premières notes de « Ridicule », le public est conquis! Renan Luce est effectivement très très attendu ce soir à Huy! Il s'amuse beaucoup avec le nom de la ville dans laquelle il joue ce soir, prononcez « Oui ». Effectivement, ça fait toujours rire! Il enchaîne avec « Les gens sont fous » et ses fameuses... « Voisines »! Inutile de dire que le public reprend avec lui et une fille au premier rang lui envoie sur scène une... petite culotte taille XXL! Renan feint de ne pas trop comprendre mais trouve l'idée « amusante ». Éclats de rire dans l'assistance. Il accroche la petite culotte à son pied de micro. Elle ne le quittera pas de la soirée. Même si elle le perturbera à plusieurs reprises...

C'est alors au tour du désormais standard « Monsieur Marcel » que la salle connaît par coeur. Renan va alors parler d'amour et tenter de percer ce mystère de l'amour physique, avec « Rue de l'Oiseau Lyre »... « Je suis d'ailleurs ravi de le faire devant ce, enfin... cette... [en regardant la petite culotte] » (éclats de rires). Viennent alors « Chien mouillé », « Aux timides anonymes » et « La fille de la bande », qu'il dédiera tout naturellement à la jeune fille qui lui a lancé la petite culotte.


Renan et ses musiciens s'avancent sur le devant de la scène, et s'asseyent sur des caisses, dans une ambiance plus intimiste, un peu à l'image d'un boeuf entre potes. Ils chanteront dans cette configuration « Je suis une feuille », « I was Here » (qui jouira d'une très belle écoute dans la salle) et « Camelote ». Petit moment plus intime qui fait mouche.

Retour à la configuration concert plus électrique avec « Le clan des miros » , « Mes Racines » et « Nuit Blanche ». Ce sont « Lacrymal Circus » et « On n'est pas à une bêtise près » qui feront office de final. Cette dernière mettra d'ailleurs le feu à la salle (comme si besoin en était). Le public est debout et en redemande « une autre, une autre ». Renan présente ses musiciens et techniciens avant de s'éclipser quelques instants.

Il revient alors seul avec la guitare, côté cour et entonne « Repenti ». Là encore, cette chanson reçoit une belle écoute. Joli moment d'émotion suivi de « Nantes » et de l'excellente (et très attendue) « Lettre » qui fait un véritable carton. Le public debout jusqu'au dernier rang du balcon est plus que ravi! Renan reviendra une dernière fois sur scène, avec Jérôme Van Den Hole. Ensemble, ils chanteront « Toujours un coin qui me rappelle » d'Eddy Mitchell. Comme le dit Renan « la soirée a commencé avec Johnny, finissons là avec Eddy ».


Voilà, le spectacle est terminé. Le public est conquis. Dans une ambiance très bon enfant, Renan Luce passe avec allégresse de chansons plus légères à d'autres, plus profondes. Il emmène le public dans son monde. Un monde fantaisiste et réaliste à la fois. Ce garçon est un véritable phénomène. Sur scène, ça bouge, ça chante, ça joue dans une ambiance festive et joyeuse... bref, ça vit! Quel bonheur!

Plus habitué à de grandes scènes, quel plaisir de découvrir Renan Luce dans des salles à dimensions plus humaines comme ce soir. Cette tournée permet de (re)découvrir un artiste attachant et pétillant. Inutile de dire que quand il passera par chez vous... ne le loupez pas!

Dernière chose, la première partie du spectacle est parfois assurée par Brune qui fait un carton avec sa « Rupture Song » et dont nous vous avons déjà parlé à plusieurs reprises.


Source

_________________

Photos par Le Hiboo
avatar
Janis
Admin

Messages : 1587
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 28
Localisation : Aube (10)

Voir le profil de l'utilisateur http://renanluce-leforum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par Agnès le Dim 14 Nov - 23:48

Merci Janis et merci à la Belgique !
avatar
Agnès

Messages : 634
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur http://deluz-doubs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par Agnès le Lun 15 Nov - 10:04



GRANDE-SYNTHE
Vendredi, Renan Luce a battu des records au Palais du littoral


Renan Luce a fait salle comble, vendredi, au Palais du littoral. Une première
pour la salle synthoise. Signe avant coureur de ce succès, le parking était saturé. Il était donc attendu, le chanteur aux allures de gamin espiègle et qui affirme ne pas être à une bêtise près. Plus de 1 600 personnes avaient acheté un billet pour voir et entendre Renan Luce, un record pour le Palais du littoral. Assis sur des gradins dans le fond de la salle et debout jusque devant la scène, les fans étaient bien là, chauffés en première partie par Jérôme Van den Hole et ses chansons pop et folk au deuxième, voire troisième degré, sur une musique dépouillée, guitare et piano électrique.

Il a fait monter crescendo la température de la salle sous l'œil attentif, depuis la coulisse, de celui que tout le monde attendait et qui arrivera finalement dans le noir sous un tonnerre de cris, d'applaudissements et de bras prêts à tout prendre.
Arrivée sept heures avant le concert

Les guitares grondent, la batterie frappe, les lumières éclairent la scène et le chanteur est au micro : c'est parti pour une heure trente de concert, même quand on n'est pas spécialement fan comme Adrien. « Je connaissais deux chansons entendues à la radio :Les Voisines et la chanson du film Le Petit Nicolas. Je suis venu avec ma copine qui aime bien.J'ai apprécié quand même. »
Et puis, il y a les inconditionnels, comme cette femme arrivée dès 13 h 30 devant la porte du Palais du littoral pour être sûre de ne rien rater d'un concert qui n'allait débuter que sept heures plus tard ! Ou encore Sophie, jeune femme d'une quarantaine d'années qui annonce dans un mélange de gène et de fierté en être à son quatrième concert de l'artiste. D'un air entendu, elle avoue sa faiblesse : « Ce soir, l'entrée à 15 E, je ne pouvais pas le rater. » Arrivée de Lille, « tout près », comme pour se justifier, elle rentrera chez elle du côté de Douai. Blandine, elle, est venue avec des amis. « J'ai trouvé le concert excellent, il sait jouer avec son public. J'ai vraiment adoré. C'est mon deuxième concert de Renan Luce. » Elle assure que ce ne sera pas le dernier. Cyril, son petit ami, est plutôt d'accord et pense que la réussite d'un concert tient dans la complicité des musiciens sur scène. Vendredi, elle était totale. « Ils ne jouent pas seulement avec le public, ils s'amusent entre eux et c'est que du bonheur ! ».

Pour Martine et son mari Christophe, venus de la région lilloise, un concert de Renan Luce, c'est de la bonne humeur contre la morosité ambiante. « On le conseille à tous, même à ceux qui ne le connaissent pas encore. » •

THIERRY FATOU

Encore un bel article ...
avatar
Agnès

Messages : 634
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur http://deluz-doubs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par camomille le Jeu 18 Nov - 10:22

Merci beaucoup pour tous ces articles (même si d'octobre et de cet été Wink), j'adore lire tout ça, et franchement y'a pas un article négatif quoi! C'te classe.

J'ai beaucoup aimé les photos avec la culotte XXL, ça devait être franchement marrant je pense de voir ça en vrai! (même si moi j'aurais jamais osé). C'est bien parce que Renan à l'air de bien prendre toutes ces petites "surprises". Le dernier article est pas mal aussi, quand la dame de 40 ans essaie de se trouver des excuses, que le concert est proche de chez elle et pas chère en plus (c'est exactement ce que je fais parfois lol)

Vivement de prochains articles pour faire patienter avant de le revoir sur scène Very Happy

Et merci pour votre partage
avatar
camomille

Messages : 231
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 28
Localisation : l'ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Articles internet décembre 2010

Message par Janis le Sam 4 Déc - 22:07

Renan Luce revient sur les lieux de son enfance pour le sourire d'Elodie...

Si une certaine Finistérienne se fait joliment remarquer et créera l'événement dans les bacs lundi 6 décembre avec la sortie de l'album Bretonne - vous avez reconnu... Nolwenn Leroy -, précédée par deux clips remarquables, une autre star made in Armorique fera sensation au pays dans les prochaines heures.

Né à Paris mais élevé au grand air des environs de Morlaix (Finistère), Renan Luce doit achever dimanche sa tournée 2010 dans cette région si chère à son coeur. Pour l'occasion, c'est un rendez-vous un peu particulier qu'il a prévu : "il chantera au profit d'Elodie, 12 ans, victime du syndrome Louis Bar, une maladie génétique rare qui touche 150 personnes en France", indiquait samedi Le Parisien/Aujourd'hui en France, précisant que Renan Luce, parrain de l'association Le Sourire d'Elodie depuis juin dernier, "soutient la famille et la jeune fille, bloquée en fauteuil depuis deux ans".

Une belle manière, après le succès de l'album Le Clan des Miros (avec les singles La fille de la bande et Nantes), de mettre un point d'orgue au bout de sa longue Tournée des Miros, dont nous vous proposons un aperçu ci-dessus (retrouvez d'autres vidéos sur le site officiel de Renan).

Notez par ailleurs que Renan, qui est un des néophytes des Enfoirés, est également parrain, depuis mars 2010, de l'association Dyspraxique Mais Fantastique (DMF) - il était présent début octobre aux journées nationales des Dys.

Le mari de Lolita Séchan est "Miro" peut-être, mais pas aveugle au malheur des autres, en tout cas.

Source

_________________

Photos par Le Hiboo
avatar
Janis
Admin

Messages : 1587
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 28
Localisation : Aube (10)

Voir le profil de l'utilisateur http://renanluce-leforum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par camomille le Dim 5 Déc - 19:23

C'est chouette ça pour sa dernière date (c'est sur c'est trèèèèèèèèès triste) qu'elle se fasse en Bretagne, et pour une telle cause Wink
avatar
camomille

Messages : 231
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 28
Localisation : l'ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par Agnès le Lun 6 Déc - 6:50



Renan Luce. Pour les beaux yeux d'Élodie



Le «P'tit gars du pays» a mis des étoiles plein les yeux d'une petite fille de 12 ans, de ses parents, de ses amis, et des 1.100 spectateurs qui se sont pressés au Roudour, hier après-midi. Derrière le sourire d'Élodie, il y avait... Renan Luce bien sûr.

«Ça fait un mois qu'elle ne pense qu'à cela. Elle répète inlassablement «La lettre» avec l'orthophoniste. On va la mettre au premier rang, pour qu'elle n'en rate pas une miette. C'est un grand jour pour Élodie, et pour nous tous aussi!»

«On est tous aux anges!»

15h30, dans le hall du Roudour, hier après-midi. Tee-Shirt à l'effigie de l'association, Fabienne Danielou, maman stressée mais ravie, s'active, au milieu d'un groupe souriant, pour rendre «cette fête de la solidarité» encore plus belle. Le 11novembre, sa petite Élodie a reçu un coup de téléphone de son «parrain de coeur» et chanteur préféré. Renan Luce souhaitait, lui disait-il, finir sa tournée à Morlaix. Et que ce dernier concert soit entièrement dédié à la petite fille, dont l'histoire l'a touché. «L'équipe de vingt personnes se produit gratuitement. La salle du Roudour est mise à disposition, tous les copains bénévoles sont là pour faciliter la vie des artistes. Les bénéfices iront soutenir Élodie dans son quotidien. Une partie sera également reversée à la recherche pour lutter contre l'ataxie télangiectasie, cette maladie génétique rare dont souffre ma nièce. On est tous aux anges!», énumère entre deux allers-retours Alain, le tonton et président de l'association, créée à Ploujean en janvier2009.

«Elle est heureuse»


17h15'1''. 1.100 personnes viennent de passer les portes de la salle de spectacle. Une jauge inégalée pour le Roudour. «Ce grand élan de solidarité, ça fait chaud au cœur...» souffle, les armes aux yeux, Danielle, une amie de la famille Danielou. «Élodie, je la connais depuis qu'elle est toute petite. Et aujourd'hui, elle est en forme. Mieux: cela se voit qu'elle est heureuse...» Les spectateurs ignorent, à cette heure, qu'Élodie a pu déjeuner, ce midi, avec son idole. Ils n'imaginent pas les pyramides de bonbons roses que la petite fille a fabriquées, pour lui et son équipe, avant le concert. Ils savent encore moins que la banderole «Merci à tous», déployée au premier rang par sa sœur et ses copines, a été faite, jusqu'à la veille au soir, par Élodie elle-même.



Deux heures sur scène

Jérôme Van Den Hole, Benoît Dorémus (les premières parties) et Renan Luce, eux, sont au courant. Pas question, alors, de s'économiser. 18h15: le «p'tit gars du pays», venu «sans chichis», monte sur scène pour donner des nouvelles de lui. Un clin d'oeil à la demoiselle en fauteuil, en contrebas: «Avec sa famille, ses amis, je vous jure qu'Élodie forme une bande incroyable!» Et c'est parti pour deux heures d'un incroyable cadeau de Noël. Pour les beaux yeux d'Élodie, le Morlaisien rejoue au «Repenti», préférant toujoursles Voisins aux voisines, écrivant toujours des lettres, parlant encore du fossoyeur tout en réinventant, avec force jonglages de Dorémus, son «Lacrymalcircus». Au premier rang, la petite fille sourit, tape des mains, agite un lampion lumineux. Et n'en revient pas lorsque, à deux minutes du final, Renan Luce lui souffle ce «Tu restes l'amie de ma vie», gentiment volé à Eddy Mitchell. 20h: la fête se termine. Les amis de l'association vont aider à ranger. Élodie attend le dernier tête-à-tête pour embrasser son «parrain». Fabienne Danielou peut souffler: «Un tel élan de générosité, ça nous donne du courage pour continuer...»
avatar
Agnès

Messages : 634
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur http://deluz-doubs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par Dom le Lun 6 Déc - 8:18

et courage à Elodie.
avatar
Dom

Messages : 456
Date d'inscription : 11/11/2009
Age : 56
Localisation : 10

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par camomille le Lun 6 Déc - 17:03

L'article est vraiment beau. Et Elodie a dû être ravie de cette journée.
avatar
camomille

Messages : 231
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 28
Localisation : l'ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par camomille le Mer 8 Déc - 20:18

Petite interview avant son dernier concert

Morlaix ville
Renan Luce. "Pour le sourire d'Elodie" cet après-midi à Saint-Martin des-Champs
5 décembre 2010 à 15h04 - Réagir à cet article


Renan Luce sera en concert à 17 h au Roudour, à Saint-Martin-des-Champs (29) pour soutenir l’association "Le sourire d’Élodie". Les fonds collectés permettront d’aider la petite Élodie, 12 ans, touchée par une maladie génétique rare.


Les places de concert se sont arrachées en seulement une semaine. Votre réaction?
Je suis ravi de cet engouement. Cette mobilisation va apporter du soutien à Élodie. L’intégralité des recettes de la billetterie sera reversée à l’association. Nous allons faire une belle fête qui marquera la fin de la tournée. Nous avions déjà donné des concerts de soutien mais jamais sous cette forme.

Ce concert comportera quelques surprises. Peut-on en savoir plus?
Je vais inviter des amis à monter sur scène. Il s’agira de Benoît Dorémus et de Jérôme Van Den Hole. Ils assureront la première partie puis me rejoindront durant le concert. Nous allons jouer quelques reprises et improviser sur des chansons. On va bien s’amuser. Malheureusement, je ne pourrais pas rester. Je repars le lendemain à Paris pour être aux côtés d’Alexis HK à l’Olympia.

Comment vous sentez-vous après cette longue tournée (150 concerts)?
On est tous un peu crevé. On ne s’en rend pas encore bien compte. Le contrecoup arrivera dimanche lorsque l’on réalisera que c’est la dernière date. L’équipe a vécu des moments géniaux. Nous allons devoir nous séparer, momentanément, après le concert au Roudour. Cela risque d’être une expérience émouvante.

Quels sont vos projets?
Cette fin de tournée amorce une période de repos. Je vais en profiter pour venir plus souvent à Morlaix. Je construis actuellement un studio d’enregistrement dans la maison que je possède ici (Saint-Jean-du-Doigt). Cela va me permettre de travailler sur place.

Avez-vous écrit de nouvelles chansons?
J’ai déjà pas mal de mélodies en tête. Lors de la tournée, j’ai également griffonné des notes dans un carnet. Mais je vais prendre le temps de me ressourcer. C’est essentiel afin de pouvoir amorcer, à nouveau, un processus de création. Il y a de fortes probabilités que mon troisième album ne sorte pas avant deux ans.

Quels sont vos coups de cœur musicaux 2010?
En ce moment, j’écoute du folk/pop, mon genre de prédilection. J’y puise beaucoup d’idées. J’aime beaucoup les derniers albums de Syd Matters et de Ray LaMontagne.

Votre sentiment vis-à-vis de la séparation du groupe Noir Désir ?
J’avais assisté à leur concert au Club Coatélan (en 1996). Je suis évidemment déçu par cette annonce. Le contexte est particulier. Dans un groupe, il faut que tout le monde aille dans le même sens
avatar
camomille

Messages : 231
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 28
Localisation : l'ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par Janis le Lun 20 Déc - 16:47

Renan Luce, Salut les voisines !


Quand Renan est content il fait des petits bonds ! Même à 3 heures du mat’ l’artiste signe des autographes. Ce trentenaire, bien dans ses tongs, joue de tous les instruments mais préfère la guitare. Petit, il écoutait Brassens et ado, The Doors. C’est un fan des Beatles et de Renaud, son beau-papa ! Compositeur du générique du film « Le Petit Nicolas », Renan Luce aime les westerns et le cinéma des années 70. En tournée jusqu’à fin décembre, il regagnera ensuite la Bretagne où l’attend sa belle Lolita.

Préfères-tu toujours les voisines ?
Par définition, oui !

Qu’est ce qui te fait craquer chez une fille ?
Qu’elle me regarde… j’aime bien me faire draguer… mais j’y fais moins attention maintenant ! (qu’il est marié ).

Ton arme secrète ?
La dérision.

Ton autoportrait ?
Impossible à faire, trop dur ! En simulation d’entretien quand j’étais étudiant, je détestais dire mes points forts ou faibles. Ça varie trop en fonction des situations !

Tes études ?
Classe prépa à Rennes puis, à 20 ans, école de commerce à Toulouse. J’ai été jusqu’au bout et obtenu mon petit diplôme… qui ne me sert à rien !

Comment vis-tu ta célébrité ?
Hyper bien, serein ! Ce n’est pas un truc qui me déstabilise. J’en rêve depuis que je suis tout petit.

Tes débuts dans la chanson ?
La chorale de l’école maternelle ! Plus grand, j’ai appris le piano de façon académique et gratté la guitare sur les chansons des autres. J’ai écrit les miennes à 17 ans.

D’où vient ton inspiration ?
De la rêverie… Les idées arrivent vite mais je mets du temps à écrire !

Ton rituel avant de monter sur scène ?
J’ai des petites manies comme mettre quinze médiators dans mes poches. Je n’aime pas rester seul et préfère être entouré de toute l’équipe. On boit un coup, on pousse un grand cri primal et on y va !

Que ressens-tu quand tu chantes en concert ?
C’est hyper impudique et déstabilisant… je me sens vulnérable. Le moindre truc de travers, même insignifiant, prend de l’importance. Je me planque derrière mes textes !

Ton premier geste le matin ?
En tournée dans le bus, je retire mes boules Quiès, bois un café, vois où on est et parle avec mes potes. Le reste du temps je dis bonjour à ma femme Lolita.

Tes rapports avec ton célèbre beau-père ?
Chaleureux, simples, avec beaucoup d’affection ! J’étais fan de Renaud avant de rencontrer sa fille. Mais côté musique, on n’échange pas tellement.

Si tu étais un animal ?
Je serais un chat… un peu rêveur et sauvage.

Ton style de vacances ?
Studieuses ou itinérantes car je n’aime pas l’idée de me poser deux semaines au même endroit ! J’emporte toujours un appareil photos et des bouquins.

Ton livre de chevet ?
J’ai adoré « A l’est d’Eden » de John Steinbeck et, dans le genre flamboyant, j’ai lu et relu « Belle du Seigneur » d’Albert Cohen.

Un geste écolo ?
Au quotidien, j’en ai plein. J’économise surtout l’eau et les lumières.

Tes B.A ?
Des choses simples comme être poli, agréable, pas hautain, ouvert…

Tes délires ?
Avec l’équipe avec laquelle je traîne ils sont assez fréquents ! Mais ça reste bon enfant, un peu du genre colonie de vacances…

Qu’est ce qui te met en colère ?
La bêtise au sens large et le manque d’ouverture d’esprit.

Qu’adores-tu ?
Ne rien faire en écoutant de la musique.

Ton plat favori ?
Le couscous de ma mère !

Ton casting pour un dîner déchainé ?
Je dirais mes potes d’enfance à égalité avec l’équipe de tournage.

Tes projets ?
D’abord, repos ! J’en aurai bien besoin après un an de tournée. Puis, je me remettrai tranquillement au boulot dans mon studio, chez moi en Bretagne, pour faire de la musique encore et longtemps !


Source

_________________

Photos par Le Hiboo
avatar
Janis
Admin

Messages : 1587
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 28
Localisation : Aube (10)

Voir le profil de l'utilisateur http://renanluce-leforum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par Dom le Lun 20 Déc - 17:27

Ahh merci pour cette interview, ses réponses correspondent tout à fait à l'idée qu'on peut se faire de lui.....
Cécile et Janis vous avez vu il aimerait être un chat, bien vu chat
Concernant ses livres préférés, j'ai moi aussi un faible pour l'Est d'Eden de John Steinbeck que j'ai lu il y a longtemps et le film me bouleverse à chaque fois que je le regarde, James Dean me tire des larmes à chaque fois dans sa quête d'amour et de reconnaissance. cool
avatar
Dom

Messages : 456
Date d'inscription : 11/11/2009
Age : 56
Localisation : 10

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par Emilie_26 le Jeu 6 Jan - 19:11

Merci pour cette interview ! Laughing
avatar
Emilie_26

Messages : 25
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 33
Localisation : Valence

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles internet Octobre-Novembre-Décembre 2010

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum